[vc_row type= »in_container » full_screen_row_position= »middle » scene_position= »center » text_color= »dark » text_align= »left » overlay_strength= »0.3″ shape_divider_position= »bottom »][vc_column column_padding= »no-extra-padding » column_padding_position= »all » background_color_opacity= »1″ background_hover_color_opacity= »1″ column_shadow= »none » column_border_radius= »none » width= »1/1″ tablet_text_alignment= »default » phone_text_alignment= »default » column_border_width= »none » column_border_style= »solid »][vc_gallery type= »image_grid » images= »2520,2521,2522,2523,2524,2525,2526″ layout= »4″ gallery_style= »5″ load_in_animation= »none »][/vc_column][/vc_row][vc_row type= »in_container » full_screen_row_position= »middle » scene_position= »center » text_color= »dark » text_align= »left » overlay_strength= »0.3″ shape_divider_position= »bottom »][vc_column column_padding= »no-extra-padding » column_padding_position= »all » background_color_opacity= »1″ background_hover_color_opacity= »1″ column_shadow= »none » column_border_radius= »none » width= »2/3″ tablet_text_alignment= »default » phone_text_alignment= »default » column_border_width= »none » column_border_style= »solid »][vc_column_text]

By Aliette Cosset & Isabel Forner avec/with Sylvain Ohl

Comme deux gouttes d’eau. Projection onirique sur écran d’eau, un projet d’Aliette Cosset, d’Isabel Forner et de Sylvain Ohl

Le projet de ces trois artistes français prend la forme d’un écran d’eau sur lequel défileront en boucle, par système de rétro-projection, les images « flottantes » d’une création vidéo aux tonalités oniriques et merveilleuses. La projection a lieu sur les Berges du fleuve Wouri à la Base Elf.

Artistes sélectionnées par Simon Njami pour le SUD2010, Aliette Cosset et Isabel Forner sont venues à Douala du 15 au 22 juin 2010 pour leur première résidence, en l’absence de Sylvain Ohl (3ème membre du trio).

Les repérages qu’elles ont effectués dans la ville ont abouti à l’identification du site d’accueil de leur future projection sur écran d’eau : la Base Elf, dans le quartier de Deïdo. Elles ont également emmagasiné une certaine quantité de matière visuelle et sonore qui servira à la réalisation du film qui sera projeté.

En plein processus de création quant au contenu de ce film, elles ont insisté sur la nature non-documentaire de leur démarche. Leur objectif est effectivement d’alimenter un imaginaire – celui des habitants de la ville – grâce à la projection de ce film aux tonalités oniriques et merveilleuses.

La seconde édition du festival Salon Urbain de Douala, SUD2010, s’est déroulée du 4 au 11 décembre 2010. Le directeur artistique, Didier Schaub, a désigné Simon Njami en qualité de commissaire général, lequel s’est associé Elvira Dyangani, Koyo Kouoh et Didier Schaub, pour sélectionner et accompagner les artistes. participants de cette édition du SUD.[/vc_column_text][/vc_column][vc_column column_padding= »no-extra-padding » column_padding_position= »all » background_color_opacity= »1″ background_hover_color_opacity= »1″ column_shadow= »none » column_border_radius= »none » width= »1/3″ tablet_text_alignment= »default » phone_text_alignment= »default » column_border_width= »none » column_border_style= »solid »][/vc_column][/vc_row]