0
0
0
0
0
0

// La passerelle de Bessengue

Cette passerelle a été construite en 2005 pour désenclaver Bessengue Akwa, un quartier d’habitat spontané situé en plein coeur de la ville de Douala.

Pour les garde-fous, un concours d'artistes a été organisé.
Le jury constitué des représentants des habitants , de la Commune de Douala 1er, d'un artiste et du bailleur de fonds, l'IRCOD-Alsace, a choisi, parmi cinq projets concurrents, la proposition d’Alioum Moussa pour le symbole d'entr'aide qu'il proposait.

En 2009, les garde-fous ont été rafraichis par les artistes stagiaires Malika Ouedraogo et Cecile Demessine.




// Espace Urbain

L’espace urbain est le terrain d’expérimentation privilégié de doual’art :

des créateurs, architectes, artistes, designers, sont invités à inscrire dans la ville des oeuvres d’Art Public, du mobilier urbain, de l’Architecture, ou de réaliser toute autre forme d’Interventions artistiques,

un plaidoyer pour la préservation du patrimoine urbain est entrepris dans le cadre du programme Le Programme "Douala, Ville d’Art et d’Histoire" , qui permet aux résidents de connaître ou se réapproprier l’histoire.

une attention particulière est accordée aux jeunes des quartiers populaires en développant un Programme jeunesse.

un travail permanent d’intermédiation est effectué entre collectivités territoriales et habitants des quartiers défavorisés pour un développement local maîtrisé et cohérent.

Des visites guidées sont périodiquement organisées pour découvrir le patrimoine ancien et contemporain de la ville de Douala.