0
0
0
0

// 40 ans de peintures, Koko Komegne

En cette année du quarantième anniversaire de son entrée en peinture, l'occasion était belle de jeter un regard rétrospectif sur le travail de Koko Komégné, au travers d'une exposition et de la publication d'un ouvrage "Survivre et frapper".

L'entreprise n'a pas été simple, parce que Koko Komégné ne conserve aucune trace de ses travaux réalisées depuis 1966 et dispersées pour 95% d'entre elles dans le monde entier . Fort heureusement, quelques-uns de ses plus anciens collectionneurs résident toujours à Douala, et il subsiste quelques peintures murales qui décorent restaurants, hôtels ou cabarets de la ville.

Koko Komégné est un des premiers (et rares) artistes graffiteur du Cameroun. Son travail allie une graphie forte et expressive mise au service de thèmes sociaux, urbains et contemporains, et est soutenu par une constante aspiration libertaire et revendicatrice. Koko Komégné est et se pense artiste rebelle, créateur engagé.Militant, il est à l'origine de la plupart des associations et regroupement des artistes plasticiens du Cameroun et travaille sans relâche à la constitution d'un lobby de la création interdisciplinaire dans son pays. Sa parole a été déterminante pour toutes les générations de plasticiens camerounais qu'il a accompagnées et quelquefois formées depuis les années 80.

Koko Komégné est, pour tout cela, un des plus importants artistes de la jeune histoire de l'art contemporain du Cameroun et "40 ans de peinture", avec les 57 oeuvres exposées, retrace ce parcours exceptionnel.

Didier Schaub, mars 2006.




// Expositions

L’Espace doual’art est principalement ouvert aux travaux d'artistes visuels sélectionnés par la direction artistique de doual'art ou sur proposition de curateurs indépendants.

En moyenne 7 expositions sont produites chaque année. Y sont présentés les travaux les plus récents, les plus expérimentaux de créateurs contemporains du Cameroun et du reste du monde.