0 0 0 0 0 0

// 1er trimestre 2016

Edito Mars 2016

Le premier trimestre 2016 a été véritablement dense.

L’Espace doual’art a ouvert une discussion le 17 janvier 2016 en hommage à Goddy Leye disparu en 2011, puis a accueilli 3 expositions : « Regard sur l’autre, Miroir de soi » de l’artiste franco-belge Laetitia d’Oultremont qui nous parle de la rencontre de cultures ; le « Portrait d’un studio : photo George », exposition documentaire présentant le tout premier studio-photo du Cameroun ; enfin, « Sweet logik » qui célèbre les 50 ans de peinture de Koko Komegne, lequel dédie cette exposition à Didier Schaub.

doual’art a également monté une exposition de travaux d’artistes hors les murs, à la Cape Town Artfair.

Le processus du SUD2016, entamé l’an dernier, a réellement démarré en ce 1er trimestre. La curatrice Cécile Bourne-Farrel a été sélectionnée pour porter une partie du festival. S’interrogeant sur « La place de l'Humain » dans nos sociétés, la quatrième édition du Salon Urbain de Douala va chercher à diffuser et à susciter un dialogue sur le contenu des Chartes et Déclarations portant sur les Droits de l’Homme.
Les activités du premier trimestre se sont surtout focalisées dans des établissements scolaires et ont donné lieu à des résultats étonnants.

De multiples voyages et conférences hors de Douala (au Cameroun et à l’étranger), en ce début d’année permettent à doual’art d’élargir son réseau de partenaires.