0
0
0
0

// Lectures de Juan Fernando et de Gabriela Salgado

Le vendredi 14 juin 2013, devant un parterre d’environ 30 artistes, Juan Fernando Herrán et Gabriela Salgado ont fait une présentation de leurs démarches respectives en tant qu’artiste et curatrice.
Juan Fernando a montré quelques-uns de ses travaux et a parlé de son processus de création. Les participants ont été impressionnés par la démarche de documentation méticuleuse que suit l’artiste pour aboutir à un travail d’interprétation poétique du réel. Notamment à partir de modes de construction de l’habitat précaire dans les quartiers non structurés de villes de Colombie, qui présentent des similitudes avec Douala. Cette présentation a permis d’apprécier la pertinence de sa démarche avec le contexte dans lequel il sera amené à travailler à Douala pour SUD2013.
Gabriela Salgado, curatrice ayant sélectionné cet artiste, en lien avec l’organisation colombienne Más Arte más Acción, a présenté quelques propositions artistiques qui s’inscrivent dans l’espace public et dans lesquelles elle s’est investie, montrant ainsi une diversité de supports et matériaux utilisés par des créateurs de différentes nationalités. Elle a fait également un plaidoyer sur la nécessité d’élargir la connaissance de l’histoire de l’art au-delà du monde occidental, en présentant les travaux d’artistes sud-américains qui ont ouvert et incarné des courants antérieurement à des artistes d’occident, mais qui restent méconnus dans les manuels. Gabriela a enfin présenté la résidence en Colombie de l’artiste sénégalais Kan Sy comme prémisse des échanges entres artistes des deux continents qu’elle a commencé à promouvoir en relation étroite avec Más arte Mas Acción.