0
0
0

// Hervé Youmbi

Hervé Youmbi est né en 1973, à Bangui (RCA). Il vit et travaille à Douala.

Il a étudié à l'Institut de Formation Artistique de Mbalmayo (Cameroun) puis à l'Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg (France). Il enseigne à l'Institut des Beaux de Nkongsamba et de Foumban au Cameroun.

Artiste visuel, Youmbi est, depuis toujours, préoccupé par la notion d’identité.
Il a commencé par celle de l'individu par des portraits fragmentés du corps (regards, visage, oreilles, nombril, mains, poitrine, pieds…), ou d’objets (chaussures, vêtements), parcelles de l'humanité de l'être.

Aujourd'hui, son travail prend une dimension plus politique, nous interpellant sur des personnages de l'histoire du Cameroun, avec Cameroonian Heroes, ou sur la déshumanisation du pouvoir plénipotentiaire qui prévaut dans beaucoup de pays, propos de l'exposition Au nom du Père, du Fils et de la sainte monarchie constitutionnelle

On peut constater l'évolution de son travail au travers des expositions présentées à l’Espace doual’art.
En 2000, avec 2006080700, portraits d’anonymes humains et non humains, souvent, dénommés par une plaque d'identification
En 2005, il poursuit sa quête dans l’exposition N°1234.
En 2008, il nous invite, dans Face to face, à pénétrer les univers d’artistes qu’il a rencontré dans le monde, s’exprimant cette fois sur support vidéo.

Hervé Youmbi est membre-fondateur du Cercle Kapsiki à Douala qu’il a créé avec ses amis Hervé Yamguen, Blaise Bang, Jules Wokam et Salifou Lindou.
Le cercle Kapsiki est promoteur en 2001, au côté de Scur’K, des Scénographies Urbaines.

L'engagement d'Hervé Youmbi pour la société et dans l’espace urbain se manifeste lors de différents projets dont un certain nombre a été mené avec le soutien ou sur initiative de doual’art : Arts plastiques-Education et Hors les murs en 1999 ; Fresque sida en 2005 .Partie prenante du SUD2010 au cours duquel il dessine la maquette d’un des n° du journal Liquid, il implante en 2011 la sculpture La Pirogue céleste qu’il a réalisé avec des jeunes de son quartier.