0 0 0 0 0 0

// Edito 2ème trimestre 2013

L’Espace doual’art accueille, après Albatros, de Salifou Lindou, Etat des Lieux, du 18 mai au 21 juin, la première exposition personnelle du jeune artiste Boris Nzebo, dont les peintures ont séduit le public d’Art Dubai en mars dernier. A partir du 28 juin, l’exposition itinérante WITNESS, proposée par notre partenaire l'institut Goethe de Yaounde, présentera les travaux de six photographes du continent africain . Ces photographies ont été réalisées dans le cadre des rencontres portfolio initiées par Simon Njami depuis 2008. A l’occasion de cette exposition, un colloque concernant un « Panorama de la photographie camerounaise », organisé par Vincent Godeau, chercheur et spécialiste de la photographie africaine, sera organisé le 29 juin. Hors les murs, dans les salons de notre partenaire l’hôtel Le Méridien de Douala une soirée happening-cocktail artistique aura lieu le 14 juin. Un “cadavre exquis” sur toile peint par Salifou Lindou, Boris Nzebo, Joseph-Francis Sumégné, Hervé Yamguen et Hervé Youmbi sera mis aux enchères publiques, et deux lithographies, tirées à 40 exemplaires, de chacun de ces cinq artistes seront également proposées à la vente. Les résultats financiers de cette soirée seront affectés pour une part à l’Unicef et pour une autre part au soutien de la prochaine édition du Salon Urbain de Douala, le SUD2013, intitulé Douala Métamorphoses.

En préparation du SUD2013, doual’art a reçu en résidence, du 15 au 28 avril, deux architectes du collectif Raumlabor, de Berlin, venus repérer le site de leurs interventions prévues au quartier Bessengue Akwa. Le travail de ce collectif au Cameroun est soutenu par notre partenaire, le Goethe Institut de Yaoundé. Un second site du SUD2013, le quartier Ndogpassi III, voit un avancement significatif du Théâtre-Source, sculpté par l’artiste Philip Aguirre y Otegui, aidé de l’architecte Mauro Lugaresi. Ce magnifique projet de sculpture d’un site naturel comprenant une source émergente est soutenu par le Ministère Flamand de la Culture et par l’artiste lui-même, qui a su convaincre des mécènes, particuliers et entreprises d’Anvers et de toute la Belgique, en créant et commercialisant des gravures au bénéfice du projet. doual’art tient à saluer l’immense générosité de ce grand artiste, que la curatrice Koyo Kouo a offert au SUD. Un troisième site du SUD2013 va être activé en ce mois de juin 2013, à Bonamouti-Deïdo. Du 6 au 17 juin , l’artiste colombien Juan Fernando Herran, proposé par la curatrice Gabriela Salgado et l’organisation colombienne Mas Arte Mas Accion, effectuera sa première résidence d’imprégnation à Douala, grâce au partenariat avec l’Université de Bogota. Il sera accompagné par l’architecte Mauro Lugaresi .