0
0
0
0

// Bend-Skins, Philippe Mouillon et Lionel Manga

L'écrivain Lionel Manga a inventé une centaine de mots/phrase qui synthétise l'histoire personnelle de chacun des 200 chauffeurs de moto taxis, les bend-skins, avec lesquels il s'est entretenu. Philippe a désigne les T-shirts qui, devenant un uniforme, permettait de différencier chaque bend-skin par le message qui lui ressemblait.

Les chauffeurs de moto taxis, les bend-skins, s'était préalablement prêtés au jeu de l'interview en racontant soit leur histoire soit un événement marquant de leur histoire soit encore un cri qu'ils avaient envie de lancer.

Des phrases comme :
La galère chronique épuise l'homme.
Mes jumelles poussent comme des champignons.
L'encre de dieu est indélébile.
Les flics ne mangent pas le dossier.

Le jour « j » à l'heure H, ils étaient fidèles au rendez-vous... Le bouche à oreille fonctionnant, certains non interviewés ont exigé d'être entendus à leur tour... Et tous ont fait la fête.

Un mois plus tard, on voyait encore un bend par ci, un bend par là, avec son T-shirt. Petit clin d’œil à ce moment de fête.




// SUD2007

La première édition du SUD, SUD 2007 s'est déroulée du 9 au 16 décembre 2007, avec un programme intense qui a consisté en une série d’événements durables et éphémères.

Durant le SUD2007, le patrimoine de la ville de Douala s'est enrichi de trois (3) nouvelles œuvres d'art contemporain : L'arbre à palabres de Bonambappe, de l'artiste français Frédéric Keiff, Nje Mo Ye du camerounais Koko Komegne, SUD-Obélisk du marocain Faouzi Laatiris. A l'occasion du festival, La Nouvelle Liberté, du camerounais Joseph Sumegne a été achevée.

Plus d'infos sur le SUD2007