0
0
0
0
0
0

// Histoire Surnaturelle, Hervé Yamguen, du 14/04 au 26/05/2012

Hervé Yamguen, depuis quelques années déjà, dessine et peint de curieuses créatures, tout à la fois humaines, animales et végétales, et empreintes de sensualité, d’érotisme et de poésie.

Il y a quelques mois de cela, j’ai retrouvé dans ma bibliothèque un ouvrage intitulé « Histoire Naturelle », publié en 1948 par le peintre surréaliste français Félix Labisse (1905-1982). Le livre est composé de 30 représentations de créatures fantastiques, érotiques, amorales et cocasses, dans la pure tradition des bestiaires médiévaux européens, qui décrivaient aussi bien les animaux réels que les animaux imaginaires tels que licornes, chimères, griffons, phénix, loups –garou et autres dragons. Chacune des planches est accompagnée de textes interprétant chaque dessin.

J’ai montré cette publication à Hervé Yamguen, et, comme moi, celui-ci a été frappé par la troublante parenté entre ses propres peintures et dessins et les planches créées dans l’ « Histoire Naturelle ».

J’ai alors demandé à l’artiste de relever le défi de dialoguer avec Labisse, et c’est ainsi qu’est née l’idée de l’exposition « Histoire Surnaturelle ».

Hervé Yamguen nous livre à son tour un étrange bestiaire en 30 planches à l’encre noire sur papier, qui offre une fabuleuse et poétique narration en autant de paragraphes. Il prolonge le geste en créant six délicates sculptures qui matérialisent ces créatures fantastiques vêtues de minuscules perles de couleur, cousues selon la tradition des artisanes perleuses de l’ouest camerounais.

Hervé Yamguen, qui aborde pour la première fois et avec pertinence le travail de la sculpture, a créé d’improbables environnements architecturaux de bois précieux et de miroirs pour y accueillir et réfléchir ses oniriques statuettes.

En deux ou en trois dimensions, rêves, fantasmes et hallucinations, habitent l’exposition « Histoire Surnaturelle », qu’Hervé Yamguen a publiquement ouverte le 13 avril 2012 par une poétique et bouleversante performance.

Ces 36 œuvres originales de Yamguen sont présentés à l’Espace doual’art, autour des dessins et textes de Labisse jusqu’à la fin du mois de mai 2012.

Didier Schaub, commissaire de l’exposition.




// Expositions

L’Espace doual’art est principalement ouvert aux travaux d'artistes visuels sélectionnés par la direction artistique de doual'art ou sur proposition de curateurs indépendants.

En moyenne 7 expositions sont produites chaque année. Y sont présentés les travaux les plus récents, les plus expérimentaux de créateurs contemporains du Cameroun et du reste du monde.