0
0
0
0
0

// Trottoirs, Émile Youmbi

Exposition à l'espace doual'art du 22 avril au 19 mai 2006.

« Yaoundé, la capitale ! », comme chantait André-Marie Talla. Comme telle, la ville est équipée, tout au moins dans son hypercentre, de trottoirs. Le fait est suffisamment rare dans l’urbanisme camerounais, notamment vu de Douala, pour être souligné et pour faire même l’objet d’un titre d’exposition...

Emile Youmbi vit et travaille à Yaoundé. L’urbain, du carrefour Nlongkak by night à une femme avec parapluie, en passant par le bar bleu et la call box est le sujet de « Trottoirs ».

Les couleurs violentes et bigarrées de la ville explosent dans des peintures dont les formats augmentent et rétrécissent au gré des focales. Quelque chose d’expressionniste et de brut dans ces toiles et ces sculptures rendent compte de la frénésie et de la violence sourde de la capitale.

Après « Carré-four », première exposition solo d’Emile Youmbi à l’Espace doual’art en 1999, dans laquelle il traitait déjà de l’identité urbaine au Cameroun, « Trottoirs » propose une représentation renouvelée de son regard sur l’univers urbain en 2006.




// Expositions

L’Espace doual’art est principalement ouvert aux travaux d'artistes visuels sélectionnés par la direction artistique de doual'art ou sur proposition de curateurs indépendants.

En moyenne 7 expositions sont produites chaque année. Y sont présentés les travaux les plus récents, les plus expérimentaux de créateurs contemporains du Cameroun et du reste du monde.