// Frédéric Keiff

Frédéric Keiff, né en 1973, est architecte et plasticien qui vit et travaille à Strasbourg (France).

Après son diplôme, il entame en 2001 une réflexion sur le corps humain comme unité de mesure de l'architecture, se référant à Vitruve, Léonard de Vinci, Le Corbusier, afin de déterminer l'archétype à placer au coeur de l'architecture contemporaine. Mais plutôt que d'épouser un idéal à atteindre, un modulor parfait, sa quête porte davantage sur la définition d'un modèle à géométrie variable, intégrant en son sein les particularités et les difformités de tout un chacun. Il questionne les différences qui font de l'humanité ce qu'elle est, c'est à dire un ensemble de singularités non interchangeables.

Depuis quelques années, la lumière a pris une place particulière dans sa production artistique avec la réalisation de vitraux spéciaux. Des débris de verre de récupération sont assemblées sur une structure souple de silicone. En 2006, il travaille sur Vitraux in Vivo, à Mozet, en Belgique. En 2007, en résidence de création à Douala, il offre à la ville l'oeuvre L'Arbre à palabres de Bonambappe.

Dans le cadre de réalisation de groupe, il participe entre autre en 2009 à l'exposition Radical Nature à Londres avec le Dalston Mill (collectif Exyzt http://www.exyzt.org/ ), en 2008 au Forum, Nuit Blanche de l'Art Contemporain de Metz et au projet HET du cloître des Trinitaires avec le collectif 3rs ( dont il est le fondateur http://www.3rs.fr/ ), ainsi qu'à la biennale d'architecture de Londres avec le southwark Lido (collectif Exyzt). En 2006, il participe au projet Metavilla de Patrick Bouchain à la biennale de Venise avec le collectif Exyzt. En 2005 il est à la biennale d'architecture EME3 de Barcelone avec le collectif exyzt et en résidence 2 mois à Bucarest avec le collectif 3rs.

Contact : fredkeiff@free.fr

Publications :

  • 3rs@Bucuresti, collectif 3rs et la ville de Strasbourg, 2009
  • Southwark Lido, collectif EXYZT, Londres, 2009

Sources :