0

// Aser Kash

Après ses études générales, il étudie à l'Académie des Beaux Arts de Kinshasa. Il quitte ensuite Kinshasa pour parcourir l'Afrique. Il séjourne en Libye et en Guinée Equatoriale, avant de s'installer à Douala au Cameroun où il vit depuis 1999.

Dans son travail de plasticien, Aser Kash développe depuis des années une technique qu'il baptise "le matoschage", laquelle consiste à faire flamber un emballage plastique sur une toile préalablement préparée, puis à donner une forme à la texture et à l'image produite sur la toile. Il aborde quelques fois la sculpture par moulage de corps, habillée de sacs plastiques à rayures que la ménagère utilise dans son quotidien.

Il a régulièrement montré son travail au cours de plusieurs expositions collectives dans divers lieux de diffusion de la ville.

A l'espace doual'art, Aser Kash a participé à 2 expositions collectives :Elle est pas belle la vie ? (2004), La guerre contre la pauvreté (2006)
et une exposition solo :

  • The Last Picture show V, p.26, Catherine Pittet, édition Gondwana
  • Source: