0

// Hervé Yamguen

Hervé Yamguen est né le 17 Juin 1971 au Cameroun, dans la ville de Douala ou il vit et travaille actuellement. Son champ d’expression, depuis plusieurs années, tourne autour de l’écriture, des arts plastiques et de la photographie. Il réalise régulièrement des scénographies pour la compagnie de théâtre « les Ménestrels ». Membre du collectif Kapsiki, il s’engage résolument dans des actions artistiques et sociales dans son pays.

PUBLICATIONS.
-  « Le temps de la saison verte » (poésie) publié aux Ed. les solitaires intempestifs (France) 1998.
-  « La nuit cristalline », livre objet publie en 12 exemplaires. 2000.
-  « Le déluge en soi n’est jamais trop loin » (poésie) publié aux Ed du CCF de Douala. 2006.
-  « Boulevard de la Liberté » (poésie) ouvrage collectif publié aux Ed du CCF de Douala. 2006.
-  « Pas d’quartiers » (poésie et nouvelles) ouvrage collectif publié aux Ed du CCF de Douala. 2006.
-  « Journal de la lune-horloge », Editions chez moi-chez toi du collectif 12. 2008
-  « Hervé Yamguen », carnet de la création. Editions de l’œil.2011

SCENOGRAPHIES
-  « La mort vient chercher chaussures » de Dieudonné Niangouna mise en scène de Martin Ambarra. 2006.
-  « Roméo et Juliette… Assez » Texte et mise en scène de Martin Ambarra. 2006.
-  « La mastication des morts » de Patrick Kerman mise en scène d’Yvan Prat. 2008
-  « L’épilique d’un trottoir » de Kamal Martial, mise en scène de Dovie Kendo. 2011

EXPOSITIONS, PERFORMANCES, REALISATIONS URBAINES.

2012.
-  « Histoire Surnaturelle » exposition individuelle de dessin et de sculptures de Félix Labisse à doual’art
-  « Marché des Arts Plastiques à Bali », Douala, seconde édition
-  « J’aime mon pays », performance dans les rues de Douala.

2011
-  « Trans », Atelier de création à Douala avec Revue Noire, doual’art , et Africamerica. Réalisation d’une performance
-  « Peindre le territoire », symposium de création à Port-au-Prince avec Revue Noire, doual’art et Africamerica. Réalisation d’une performance.
-  Organise à Douala le premier Marché des Arts Plastiques à Bali, Douala.

2010
-  « Visibilité des possibles », exposition personnelle de dessins et broderies à l’Espace doual’art, Douala.
-  « Les mots écrits de New-Bell », installations urbaines, pendant le Salon urbain de Douala(SUD2010).
-  « Dak’art » en off : « les scénographies urbaines », Dakar.

2009
-  « Scénographies urbaines » à Johannesburg
-  « Résidence de création à IAAB » de Bâle

2008
-  « Bruits de chairs », exposition de peintures au CCF François Villon de Yaoundé.
-  « Le printemps des poètes » à l’Alliance Française de Bangui. Animation d’un atelier de création et exposition collective.

2007
-  « Les Néons d’Amour », installation urbaine, Salon Urbain de Douala, SUD2007
-  « Les Néons d’Amour », exposition individuelle à l’Espace doual’art, Douala
-  « Visas pour la création » de Cultures France. Résidence à la Cité Internationale de Paris

2006.
- « Dans jeux, il y a je et eux », exposition du collectif Kapsiki à la Galerie Mam de Douala.
- « Nouvelles Africaines » Résidence de création photographique à la cité internationale de Paris et
exposition à l’espace « Confluences » dans le 20ème à Paris.
- « La guerre contre la pauvreté », exposition collective à l’Espace doual’art, Douala

2005

-  « Humain – végétal – Animal » exposition individuelle de dessins et de peintures à la galerie Mam de Douala.
-  « Ars & urbis » symposium sur l’art en sites urbains organisé par doual’art.

2004
-  « Boustashy », scénographies urbaines à El Max Alexandrie en Egypte avec les collectifs Gudran, Scurk et Kapsiki.
-  « Le corps certain » exposition individuelle de photograhies à l’Espace doual’art, Douala

2003

-  « Du Riz pour ma demeure », installation en pièce unique à la galerie Mam sur une production du CCF de Douala.
-  « Les scénographies urbaines » de New-Bell, projet d’interventions en sites urbains organisé par les collectifs Kapsiki et Scurk.

2002

-  Boursier du centre national du livre (France) et Résidence d’écriture à la maison des auteurs de Limoges.

2001

-  « De Douala à Berlin », exposition du collectif Kapsiki à la 2yk Galerie de Berlin.
-  « La Bourse aux odeurs », exposition du collectif Kapsiki au syndicat potentiel de Strasbourg.
-  « Cabines de Relookage », projet du collectif Kapsiki à la biennale d’art contemporain de Sélestat en France.
-  Résidence à la Cité Internationale des Arts de Paris puis à l’Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg.

2000 – « Face à Face », exposition individuelle de peintures à l’Espace doual’art, Douala