0

// Cameroonian Touch.2

CAMEROONIAN TOUCH.2, du 26 juin au 18 septembre 2010

Achillekà

  • Sentier Ridé, Vidéo, 2003, 60s

Né en 1973, Achillekà Komguem vit et travaille à Maroua, où il enseigne les arts plastiques. Il est membre fondateur du collectif Dreamers et directeur de publication du trimestriel panafricain DiARTgonale. Formé à l'université de Yaoundé et à l'atelier Kenfack, ce titulaire d'une maitrise d'Arts Plastiques est de plus en plus présent sur la scène des arts visuels. Après la peinture, ses recherches plastiques s'orientent aujourd'hui vers l'installation et la vidéo. Il s'intéresse à l'exploration des frontières et questionne les limites, les jonctions et les rencontres.

La vidéo Sentier Ridé a été sélectionnée en 2004 à la Biennale de Dakar.

Koko Komegne

  • Transe, acrylique sur toile, 1996
  • Black Spirit, sculpture, technique mixte, 1998
  • Njé Mo Yé, acrylique sur toile, 2008

Né à Batoufam en 1950, Koko Komégné est l'un des doyens de l'histoire de l'art contemporain au Cameroun. A mi-chemin entre la semi-abstraction et l'expressionnisme, il rompt avec la représentation narrative, en intégrant dans ses peintures et sculptures des éléments graphiques décoratifs issus de l'esthétique rituelle africaine.

Goddy Leye

  • Dancing with the moon, installation video, miroirs, ventillateur, lumière bleue, 2003

Né en 1965, Goddy Leye réside actuellement à Bonendale, où il a créé ArtBackery, laboratoire international de créations contemporaines expérimentales. Il est membre fondateur des collectifs Prim'Art et Dreamers. Sa carrière d'artiste indépendant débute en 1992. Si plusieurs médias interviennent dans sa démarche, l'installation et la vidéo sont parmi les plus présents. La mémoire est un sujet qu'il ne cesse d'explorer, s'emparant des récits, des mythes et des mystères dissimulés sous la surface des choses.

L'installation vidéo Dancing with the Moon, créée à l'Espace doual'art en 2003, a été montrée à la Kunsthalle de Fribourg en Suisse et a figuré dans l'exposition « Africa Remix », à Düsseldorf, Londres, Paris, Tokyo, Stockholm et Johannesburg.

Salifou Lindou

  • Ballade plurielle, technique mixte sur tôle, 2008
  • Dictature de la faim I, sculpture bois et cuillères, 2008
  • Dictature de la faim II, sculpture bois et cuillères, 2008
  • Sans Titre, sculpture bois et terre

Né en 1965, Salifou Lindou est l'un des membres fondateurs du Cercle Kapsiki, collectif artistique basé à Douala. Préoccupé par les questions urbaines et très investi dans l'accompagnement de jeunes créateurs, l'artiste développe dans sa pratique la création de nouvelles formes à l'aide de divers matériaux de récupération.

Malam

  • Crash, installation, sculpture résine et plâtre, pare-brise, 2003

Artiste autodidacte, Issac Essoua Essoua dit Malam, est né au Cameroun en 1967. L'art semble être pour lui un processus d'exorcisation de la violence. En témoigne l'univers sombre et cauchemardesque dans lequel il nous invite à pénétrer. Il vit en France depuis 2004 et a présenté une grande installation de sculptures sous le pont Alexandre III à Paris en 2009.

Joël Mpah Dooh

  • Exodus I, plexiglas gravé et leds, 2010
  • Exodus II, plexiglas gravé et leds, 2010
  • Sans Titre, sculpture plexiglas, 2010
  • Sans Titre, sculpture plexiglas, 2010

Né au Cameroun en 1956, Joël Mpah Dooh a étudié les beaux arts à Amiens. Il s'exprime d'abord à travers le dessin et la peinture, pour aboutir à une esthétique plus urbaine. La troisième dimension lui permettra, par la suite, de donner corps à ses premiers personnages. Il participe à de nombreuses expositions en Afrique, en Europe et aux Etats-Unis. Depuis quelques années, Joël Mpah Dooh expérimente la pratique de la gravure et de la sculpture sur plexiglas, qu'il associe à la lumière.

Spee Nzante

  • Boogie Dancing, acrylique sur toile, 1993

Né au Cameroun en 1953 et mort aux Etats-Unis en 2005, Nzante Spee est un peintre au style provocateur et chargé d'humour grinçant. Il a créé à Bamenda la Spee Academy of Art où viendront se former de jeunes peintres camerounais.

Cette rare peinture de sa période de satire sociale avait été montrée en 2000 dans l'exposition « Around and Around » à l'Espace doual'art.

Joseph-Francis Sumegne

  • Les Neuf Notables, groupe de neuf sculptures, assemblage de matériaux divers, 1995-2010

Artiste autodidacte né en 1951, l'auteur de La Nouvelle Liberté, sculpture emblématique de Douala, Joseph-Francis Sumegne a exposé dans de nombreux pays. Son travail est caractérisé par une fusion de différentes disciplines d'art plastique et d'art appliqué (sculpture, mise en couleur, bijouterie, vannerie, tissage...). Ses oeuvres sont marquées par les influences de la sculpture traditionnelle de sa région d'origine, l'Ouest Cameroun.

Les Neuf notables sur lesquels il travaille depuis une quinzaine d'années ont été présentés à la biennale de Dakar en 2004, dans l'exposition « Africa Remix » et en 2008 à Sonsbeek aux Pays-Bas.

Pascale Marthine Tayou

  • Autoportrait, sculpture, technique mixte, 1994
  • Fight Against AIDS 1, panneau double face, technique mixte, 1994
  • Fantôme Colonial, sculpture, technique mixte, 1994
  • Sans Titre, panneau, technique mixte, 1997
  • Sans Titre, série de quatre peintures sur papier peint, 1993
  • L'eau du Cameroun, Flacon et eau, 2010

Né au Cameroun en 1967, Pascale Marthine Tayou vit et travaille en Belgique. De nombreuses expositions dans les plus prestigieux musées et institutions artistiques du monde lui apportent une visibilité et notoriété grimpantes. Ses premières sculptures réalisées par assemblage d'objets récupérés laissent place à présent à l'installation, la photo, la sculpture, la performance, le dessin et la peinture. Il recycle et mêle dans ses propositions artistiques ses propres travaux antérieurs à des fragments de la réalité quotidienne de sa vie de nomade, partagée entre le Cameroun, l'Europe et le reste du monde.

L'Eau du Cameroun a été éditée pour sa dernière exposition, à la Kunsthalle de Malmö en Suède de mai à août 2010.

Hervé Yamguen

  • Humain-Végétal-Animal 1, encre et stylo à bille sur papier, 2005
  • Humain-Végétal-Animal 2, encre et stylo à bille sur papier, 2005
  • Humain-Végétal-Animal 3, encre et stylo à bille sur papier, 2005
  • Humain-Végétal-Animal 4, encre et stylo à bille sur papier, 2007
  • Humain-Végétal-Animal 5, encre et stylo à bille sur papier, 2007
  • Humain-Végétal-Animal 6, encre et stylo à bille sur papier, 2007
  • Néon d'amour 1, 2007Néon d'amour 2, 2007

Né à Douala en 1971, Hervé Yamguen est membre fondateur du Cercle Kapsiki. Poète, photographe et plasticien engagé dans des actions artistiques et sociales de son pays, il s'interroge sur sa propre identité dans l'écriture poétique et oriente sa recherche plastique autour du visage, du corps, et de la sensualité.

Onze de ses Néons d'amour avaient été installés dans son quartier de New-Bell durant la première édition du Salon Urbain de Douala en 2007.




// Expositions

L’Espace doual’art est principalement ouvert aux travaux d'artistes visuels sélectionnés par la direction artistique de doual'art ou sur proposition de curateurs indépendants.

En moyenne 7 expositions sont produites chaque année. Y sont présentés les travaux les plus récents, les plus expérimentaux de créateurs contemporains du Cameroun et du reste du monde.