0
0

// Flammes du Mal de Boris Nzebo

Au regard de l'état actuel du monde, Boris Nzebo se positionne une fois de plus politiquement. Les Flammes du Mal renvoient aux crimes contre l'humanité en établissant les faits et circonstances des massacres des populations civiles.

C'est aussi une manière pour l'artiste d'évoquer les évènements de février 2008 qui ont éclaté dans quelques villes du Cameroun. A l'approche des présidentielles, ce brûlant rappel ne peut que maintenir les esprits en alerte...

Le flag de Boris Nzebo flotte sur le mât de doual’art depuis le 18 février jusqu’au 18 août 2010.




// Flag’art

Flag’Art est une cimaise installée au-dessus du fronton d’entrée de L’Espace doual’art. Ce dispositif (mât culminant à 9 m du sol) est destiné à accueillir périodiquement un drapeau d’artiste.