0
0
0
0
0
0
0

// Raison d’être, Tracey Rose

Résidence à l'espace doual'art du 27 novembre au 12 décembre 2009.

Raison d'être, sur le thème de Mamy Water, la mythique sirène connue de l'ensemble des peuples riverains du Golfe de Guinée, est une exposition conçue par Tracey Rose, au cours de sa résidence à doual'art. Elle est composée d'une pièce vidéo de 8 minutes, projetée dans une installation de l'Espace doual'art transformé en milieu (sous) marin, avec murs bleus, poissons des eaux équatoriales peints, et sol recouvert de sable fin provenant des fonds de l'estuaire.

La vidéo, partiellement tournée à bord d'une pirogue dans les eaux de la mangrove, montre Tracey Rose dans le rôle d'une Mamy Water séductrice, baroque et quelque peu iconoclaste. Les enfants du quartier de Douala y jouent les défenseurs de la sirène et des flots. Durant le vernissage, l'artiste, dans la suite du rôle de Mamy Water de la vidéo, a exécuté une performance publique, en une entrée triomphale, accompagnée d'une troupe d'enfants manifestant contre la destruction programmée de la faune marine.

Cette dernière séquence narrative, filmée en direct, constituera, après le montage définitif, la séquence finale de la pièce vidéo.

Dans une narration poétique et onirique, l'artiste stigmatise l'irrespect de l'environnement qui provoque, dans le fragile écosystème de la mangrove du littoral camerounais, une pollution dramatique des eaux de l'estuaire du fleuve Wouri, au fond duquel se situe la ville de Douala.




// Résidences

Résidences,qui durant une periode precise ont jallonées l'histoire de la ville Douala, et partant celle du Cameroun tout entier.